28.03.2022 | Catégorie : spectrum

COMMENT FONCTIONNE UN CLIQUET ?

Comment fonctionne le mécanisme ?


Please accept marketing-cookies to watch this video.

Dans toute boîte à outils bien fournie, on trouve au moins un cliquet. Il y a une raison à cela : Contrairement à un tournevis, un cliquet permet de réaliser facilement des vissages, même dans un espace restreint.

 

Explication du terme : Qu’est-ce qu’un cliquet ?

Dans le domaine de la fabrication d’outils, on entend par cliquet un outil de vissage qui n’applique le couple que dans une seule direction, alors que la vis n’est pas sollicitée dans la direction opposée. Ainsi, une vis peut être serrée ou desserrée en déplaçant le cliquet d’avant en arrière. L’utilisateur règle la rotation à gauche ou à droite au moyen d’un levier d’inversion.

 

Comment fonctionne le mécanisme ?

La structure (voir graphique) :

  • Grâce à deux petits pivots, le levier d’inversion fait pivoter la came d’inversion située en dessous de lui, par exemple de 30° vers la gauche ou vers la droite.
  • Une bille d’arrêt maintient la came d’inversion dans la position réglée.
  • Les dents de la roue dentée carrée et de la came d’inversion s’engrènent (« liaison par frottement ») et transmettent le couple de serrage ou de desserrage (« M ») qui résulte de l’effet de rotation d’une force (F) sur un corps, voir aussi : spectrum – Das Drehmoment (le couple).
  • Remarque : Plus il y a de dents qui s’engrènent, plus l’adhérence est bonne — et plus le couple peut être élevé.
  • Lorsque le cliquet est déplacé dans le sens inverse, les dents de la came d’inversion glissent hors de celles de la roue dentée carrée. Elles produisent alors le bruit de cliquet caractéristique. En même temps, la came angulaire pousse la bille d’arrêt contre le ressort.

Pourquoi y a-t-il des cliquets normaux et des cliquets à denture fine ?

La réponse : Plus la denture est fine, plus l’angle de rotation ou de travail jusqu’au prochain encliquetage est faible – et donc la distance dont le cliquet doit au moins se déplacer d’avant en arrière pour continuer à serrer ou à desserrer la vis.

  • Les cliquets conventionnels atteignent un angle de rotation de 10 à 15°.
  • Mais il existe aussi des cliquets à denture fine qui atteignent un angle de rotation de 4,5° par exemple, ce qui permet un travail particulièrement fin.
  • Les cliquets dits « à roue libre » renoncent même complètement au crantage. Ils fonctionnent quasiment en continu.

Un cliquet a-t-il besoin d’entretien ?

Comme tout outil mécanique et toute mécanique, les cliquets s’usent. Pour cette raison :

  • Veiller à la haute qualité des outils !
  • Lubrifier régulièrement le cliquet. Une huile fluide et légère convient très bien.
  • Ne pas surcharger le cliquet lors du desserrage de vissages…
  • … et ne pas le manipuler trop brusquement.
  • Vérifier l’assise du mécanisme et le réajuster si nécessaire.

On reconnaît d’ailleurs l’usure au fait que le couvercle du mécanisme se soulève parce que les dents ne s’engrènent plus. Dès que c’est le cas, les cliquets de nombreux fabricants peuvent être réparés. STAHLWILLE, par exemple, propose des kits de réparation correspondants pour tous ses cliquets.

Please accept marketing-cookies to watch this video.
STAHLWILLE - FEINZAHNKNARREN - MECHANIK